Élevage
 
Pâturages naturels et prairies
 
 

À l’heure actuelle et dans toute la Sardaigne, les ovins sont élevés à l’état sauvage et semi-sauvage dans des pâturages naturels. Grâce à ses étonnantes capacités d’acclimatation, la brebis de race Sarde est présente tant sur les zones de collines et de montagnes, que dans les plaines avec des conditions d’élevage extensif respectant les conditions de développement environnemental. De telles caractéristiques ont contribué à sa diffusion sur toute l’île à travers la migration saisonnière, ou transhumance, qui, bien que pratiquée pendant des millénaires, tend aujourd’hui à disparaître. L’alimentation des brebis repose principalement sur les fourrages naturels présents dans les pâturages de l’île, raison pour laquelle leur lait est considéré de grande valeur qualitative. On décompte aujourd’hui sur l’île plus de trois millions de brebis séparées en troupeaux, dont certains peuvent dépasser les 1 200 têtes.